vendredi 15 juin 2018

Congés


(photo Christophe Guillou)

La galerie est fermée pour congés à partir de ce vendredi 15 au soir, 
réouverture le mardi 26 juin.

vendredi 8 juin 2018

Livres anciens : nouveaux arrivages

Ces derniers-jours, plusieurs livres anciens, illustrés, sont arrivés à la galerie.
Comme toujours, ces ouvrages ont un lien avec la Bretagne (lien thématique direct ou via les illustrateurs).
Voici une petite sélection de quatre livres proposés à la vente :

Premier d'entre-eux, un très bel exemplaire des "Filles de la pluie", d'André Savignon, Prix Goncourt en 1912 et dont l'action se déroule à Ouessant.
En l'occurence, l'exemplaire ici en vente est un imposant volume, présenté sous cartonnage entoilé, en feuillets libres (en parfait état), illustré par Robert Humblot (15 belles compositions en couleur coloriées au pochoir dans les ateliers Daniel Jacomet).
Cet exemplaire porte le numéro 87, parmi les 105 exemplaires sur papier Vélin d'Arches. (H. 37,5 cm ; L. 29 cm ; 256 pages). Ouvrage édité à Paris, chez Robert Léger, en 1966.

Deuxième ouvrage, Les farfadetsConte breton, un texte signé A. Mélandri, illustré par Henri Rivière.
Les illustrations, foisonnantes et très originales, laissent déjà entrevoir l'influence japonaise dont Rivière, seulement âgé alors de 22 ans, fera largement preuve quelques années plus tard.
Cet ouvrage, édité chez A. Quantin à Paris, date de 1886. Doté d'une reliure rigide, il mesure 27 cm sur 21cm et compte 37 pages.
Troisième ouvrage, bénéficiant d'une belle couverture, Bretagne au bout du monde / Types et coutumes, associe la plume de Pierre Guéguen et les illustrations de Mathurin Méheut.
Un extrait de l'avertissement du livre mérite d'être mentionné tant il résume l'ambition de l'auteur et de son illustrateur : Le nom du poète et le nom du peintre qui ont collaboré à ce livre, assurent au lecteur qu'il trouvera ici, au lieu d'une Bretagne stéréotypée et poncive, des visions neuves d'un antique pays. (...) la Bretagne qu'ils nous offrent est admirablement complexe, elle n'en est pas moins une patrie unique dont les images multiples n'épuisent pas l'âme.
Il s'agit ici de l'édition originale de l'ouvrage, édité aux Horizons de France en 1930. Dimensions 28,5 cm x 23 cm. 140 pages.
Et, enfin, un quatrième ouvrage, également illustré par Mathurin Méheut. Il s'agit, en l'occurence, de Boulogne, grand port de pêche, de Roger Vercel.
Ce bel ouvrage, à l'italienne, comporte de très nombreuses illustrations en couleurs de Mathurin Méheut. Edité par le comité d'entraide aux familles des marins péris en mer du chalutier "Colbert", cet exemplaire porte le numéro 2504 du tirage réservé à 3500 exemplaires.
Broché, sous couverture rempliée, il compte 50 pages, mesure 25 cm x 32 cm et a été imprimé sur les presses de l'imprimerie Beuchet & Vanden Brugge de Nantes en 1956.

Contact et renseignements :
 02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr

jeudi 24 mai 2018

Olivier Lapicque - deux nouvelles gravures

Deux toutes nouvelles gravures d'Olivier Lapicque sont disponibles à la vente depuis quelques jours.

Olivier Lapicque - Marin et thon, au bar - linogravure - dim. gravure : H. 18 cm ; L. 14.5 cm - dim. feuille : H. 33 cm ; L. 25 cm.

Deux propositions, deux atmosphères portuaires... pour l'une, un marin semble, non sans humour, avoir posé son thon au bord du bar, afin de prendre un verre. Pour l'autre, on pense d'emblée moins à la pêche... ce marin au comptoir évoque notamment les ports de Brest, de Lorient...

Comme toujours, ces linogravures d'Olivier Lapicque ne sont éditées qu'à 75 exemplaires numérotés.

Olivier Lapicque - Vin et spiritueux - linogravure - dim. gravure : H. 17 cm ; L. 11.5 cm - dim. feuille : H. 33 cm ; L. 25 cm.
Ces linogravures sont disponibles avec ou sans encadrement.


Contact et renseignements :
 02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr

vendredi 18 mai 2018

Quelques gravures de Muriel Bernard

Aujourd'hui, je vous propose une petite promenade dans l'univers de Muriel Bernard. 

Muriel Bernard - La chambre - variation 34 - H. 39 cm ; L. 26,5 cm.

Ses estampes associent à la fois la gravure et des collages (de papiers anciens ou "faits-maison"). 
Muriel Bernard - L'ombre des framboises - variation 6 - H. 29,5 cm ; L. 29,5 cm.

Ce mélange de techniques aboutit à des "séries" d'estampes dans lesquelles chaque exemplaire d'un tirage est différent. Au lieu de numéroter ses estampes, Muriel Bernard a choisi de leur donner un numéro de "variation".

Muriel Bernard - Emma - variation 20 - H. 38 cm ; L. 6,5 cm
Muriel Bernard - Mona - variation 1 - H. 39,5 cm ; L. 23 cm
Pour prendre conscience de ces différences, je vous propose de voir, plus bas, ces deux "variations" de l'estampe intitulée "Dimanche matin".
Muriel Bernard - Dimanche matin - variation 27 - H. 39,5 cm ; L. 29,5 cm
... Dimanche matin - variation 25...

Il en est de même pour ces "variations" d' "Un été à Barcelone"...
Muriel Bernard - Un été à Barcelone - variation 7 - H. 35 cm ; L. 25 cm
... Un été à Barcelone - variation 20...
 
Au fil des estampes, l'univers de Muriel Bernard se révèle toujours délicat, souvent japonisant, évocation d'une douce intimité.
Muriel Bernard - Sur l'oreiller des songes - variation 36 - H. 20 cm ; L. 20 cm.

(les dimensions indiquées ici sont celles des estampes elle-mêmes, non des feuilles).

Muriel Bernard - Scatole - variation 22 - H. 26,5 cm ; L. 39,5 cm.

 


 Contact et renseignements :

 02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr


jeudi 3 mai 2018

Quelques céramiques anciennes...

Dans un grand désordre, voici quelques céramiques quimpéroises arrivées à la galerie ces derniers temps.
Commençons par un joli grès de la période Odetta (manufacture HB, entre-deux-guerres). Bien que non attribué expressément à un artiste, le décor de ce vase est manifestement issu du talent d'un créateur. Sur la panse, une femme, coiffée à la garçonne, déverse une amphore dont l'eau en se répandant évoque le plumage d'un paon...
Vase Odetta, grès, H. 34,5 cm ; diam. 17,5 cm, Manufacture HB, Quimper, années 20-30
Ce motif se répète trois fois, dans un bel équilibre. Cette très jolie pièce a eu une petite restauration au col... ce qui, de facto, entraîne une très baisse sensible de son prix de vente.
Seconde céramique, de chez Henriot, une plaque en bas-relief, intitulée Notre-Dame des Miracles. Cette céramique, due à Auguste Courcoux (1872-1956) est à la fois d'une grande finesse et d'une grande douceur. Notre-Dame des Miracles est-elle une référence à un lieu de culte précis ? 
Auguste Courcoux, Notre-Dame des Miracles, faïence, H. 27,5 cm ; L. 22 cm ; p. 2 cm, Manufacture Henriot, Quimper, années 30-40.
Au moins, nous pouvons dire que cette pièce est issue des fours quimpérois et réalisée dans les années 30-40.
Charles Maillard, Salière Paludier, faïence, H. 10,5 cm ; L. 15,5 cm ; l. 5,5 cm, Manufacture Henriot, Quimper, années 20-30.
Passons ensuite à un joli sujet, peu courant, de Charles Maillard (1876-1973). Lui aussi est passé par les fours de la manufacture Henriot, dans l'entre-deux-guerres. 
Faisant partie de la série des "éditions d'art régional", cette pièce, une salière paludier, était, évidemment, destinée à la vente dans la région des marais salants de Guérande. Remarquons que ce costume a finalement, été peu reproduit à travers les céramiques de Quimper.

Un joli groupe est arrivé tour récemment, toujours à la manufacture Henriot. Il est du au talent de Jim Sévellec (1897-1971). Ce groupe de deux marins pêcheurs est d'une très belle facture (qualité du biscuit, peinture etc.).
Jim Sévellec, Deux marins, faïence, H. 14,5 cm ; L. 10,5 cm ; l. 6,5 cm, Manufacture Henriot, Quimper, années 20-30.
Comme souvent chez cet artiste, c'est à une scène portuaire réaliste que nous sommes confrontés, les deux personnages semblent penchés afin de lutter contre un vent puissant...

Louis Garin, assiette, faïence, diam. 23,5 cm, Manufacture HB, années 20-30.
Enfin, finissons ce petit tour d'horizon avec une assiette également des années d'entre-deux-guerres. Il s'agit d'un décor de Louis Garin (1888-1959) pour la manufacture HB. Deux personnages, en costumes bigoudens, luttent contre le vent. L'artiste a épuré sa représentation, laissant presque imaginer un principe de pochoirs pour ces créations. L'ensemble est fluide, le ciel réduit à la seule idée de quelques nuages. Deux couleurs ont été utilisées, un bleu et un rouge magenta. L'artiste n'a donné que peu de modèles à reproduire à la manufacture quimpéroise.


Contact et renseignements :
 02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr

samedi 28 avril 2018

Olivier Lapicque - Plaque en bas-relief "Nostalgie"

Contre toute attente, une plaque en céramique d'Olivier Lapicque, éditée en 2004, est arrivée à la galerie cet après-midi.

Éditée en 100 exemplaires numérotés, cette œuvre, intitulée "Nostalgie" lauréate du concours "Une œuvre de faïence" en 2004 est devenue introuvable. Une belle surprise dont je reparlerai sans doute plus précisément dans le blog...

Contact et renseignements :
 02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr

vendredi 27 avril 2018

Une rare assiette patriotique de 1917 en vente : Soldat dans la tranchée

Replaçons nous il y a plus d'un siècle... la guerre fait rage et l'effort de guerre est de mise. La municipalité du VIe arrondissement de Paris décide de faire éditer des faïences d'art pour une vente de charité au profit des œuvres de guerre.
R. Gigault, Soldat dans la tranchée, faïence, diam. 23,5 cm; manufacture Henriot, Quimper, édition pour le Cercle du soldat du VIe arrt, 1917.

Des modèles sont créés par des élèves des écoles d'art décoratif de Paris. Ces dessins, directement référencés à la période, seront reproduits, suivant les besoins, par la manufacture quimpéroise Henriot en 1917. Toutes les assiettes portent la mention "Cercle du Soldat du VIe arrondissement" ainsi que le nom du créateur parisien du modèle de décor. Le président de la République Raymond Poincaré, inaugure cette vente de bienfaisance en juin 1917, dans la salle des fêtes de la mairie du VIe arrondissement.

Chaque modèle d'assiette est l'objet de "x" reproductions par les peintres quimpérois en fonction des commandes passées à la capitale. La liste précise des modèles et du nombre d'exemplaires commandés est restée dans les archives du Musée de la Faïence de Quimper. Ainsi, pour cette assiette précisément, nous savons que 34 assiettes ont été éditées en 1917, en deux commandes successives. En revanche, malheureusement, nous ne savons rien du créateur de ce modèle, intitulé "Soldat dans la tranchée", un dénommé R. Gigault.

Contact et renseignements :
 02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr