lundi 16 janvier 2023

Congés

 La galerie est actuellement fermée pour congés.

Réouverture le mercredi 1er février.

mercredi 28 décembre 2022

Faïences de Quimper...

Du XIXe siècle à 1970, sélection de quelques faïences quimpéroises tout récemment arrivées à la galerie...

Grand plat - Mont Saint-Michel - terre vernissée en relief - signé au revers PB 20
H.38 cm ; L. 47 cm

Très beau modèle de la manufacture Porquier-Beau, ce plat à décor de Mont Saint-Michel est en parfait état. La scène centrale figure le Mont, couronné de la merveille, et l'aile est agrémentée en partie haute d'un Saint-Michel terrassant le dragon et, en partie basse, des armes de Bretagne.


Seconde pièce, et non des moindres, un magnifique groupe de Mariés à cheval d’Émile-Just Bachelet (1892-1981), réalisé par la manufacture Henriot dans les années 1920-1930.

Emile-Just Bachelet, Mariés de Quimper à cheval [sic], faïence monochrome stannifère, H. 49.5 cm, L. 46 cm, l. 20 cm, au dos sur le socle EJB, dessous Henriot Quimper, années 1920-1930.  

 Il s'agit ici du grand format de cette céramique, éditée ,en l'occurrence, dans cette nuance très particulière des "blancs" à l'étain.

On remarquera particulièrement ici le biscuit, fin, aux arêtes mises en évidence par la transparence de l'émail.

Mais poursuivons avec trois article "fumeurs" issus de la série dite des "pois verts", éditée par la manufacture HB dans l'entre-deux-guerres. Ces faïences, humoristiques, très décoratives, ont fréquemment été produites pour une diffusion en dehors de la Bretagne (voire, parfois, pour les ateliers d'art des grands magasins parisiens). Certaines de ces faïences sont des pyrogènes, elles servaient notamment à stocker les allumettes (et à les enflammer par grattage), à côté des cigarettes, dont les cendres étaient également accueillies ici.

Chat pyrogène, H. 9,5 cm, L. 16 cm, l. 6,5 cm, dessous Lions-s-Mer 639 T [manufacture HB, Quimper], années 1920-1930.

Vendangeur, H. 24,5 cm, L. 9,5 cm, l. 12 cm, dessous HB Quimper, années 1920-1930.


Pélican pyrogène, H. 17,5 cm, L. 18,5 cm, l. 9,5 cm, dessous Eskval Duna C 12 [manufacture HB, Quimper], années 1920-1930.

Suivons le fil du temps avec une rare céramique de l'abbé Jean Boulbain (1911-1973) représentant Saint Yves, portant le bonnet de juriste et tenant un recueil de lois. Aux pieds du Saint, la cathédrale de Tréguier, le glaive et la balance.

Jean Boulbain, Saint Yves, H. 33 cm, L. 15 cm, l. 14 cm, sur le socle en creux Jean Boulbain, dessous Henriot Quimper n 46, années 1940-1950.

Mais continuons ce petit déroulé avec un groupe peu fréquent de Robert Micheau-Vernez (1907-1989).

Robert Micheau-Vernez, Groupe de trois danseurs de Quimper, H. 41 cm, L. 39 cm, l. 17cm, sur le socle R. Micheau-Vernez, dessous Henriot Quimper, années 1950-1960.
Ce grand modèle a été créé en octobre 1955, alors que l'artiste était en poste à Grasse. Comme souvent pour les belles éditions de Micheau-Vernez, on notera la qualité de peinture des détails décoratifs et cette impression d'ensemble que le créateur a su figer l'instant d'un pas de danse.



Et, pour finir, une assiette datée 1970, reprenant un motif de Georges Mathieu (1921-2012). Cette assiette a été éditée à la manufacture Henriot à quelques exemplaires afin de servir de prix aux lauréats des floralies de Nantes de 1971.

Georges Mathieu, assiette à décor d'iris, diam. 24 cm, au revers marque au tampon Manufacture Henriot, Quimper, 1970-1971.
Contact et renseignements :
  02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr


samedi 24 décembre 2022

...Noël...

 En ce 24 décembre, la galerie fermera à 17h30 pour rouvrir le lundi 26 à 14h.

En compagnie de cette belle Vierge à l'Enfant en faïence de Quimper du XIXe siècle, je vous souhaite une belle journée, de bons repas, beaucoup d'affection autour de vous... et un joyeux Noël.

Contact et renseignements :
  02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr

jeudi 1 décembre 2022

Horaires de décembre

Afin de répondre au mieux à vos attentes, la galerie, au mois de décembre, est ouverte aux horaires suivants :

Du mardi au samedi, de 10h30 à 19h sans interruption,

les lundi 19 et 26, de 14h à 19h,

le dimanche 18, de 14h à 19h.

Retrouvez la galerie sur Instagram en cliquant sur l’icône


Contact et renseignements :
  02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr

 

mercredi 16 novembre 2022

Céramiques de Quimper... diversité !

Plusieurs céramiques (faïences et grès) de Quimper, sont récemment arrivées à la galerie. Du XIXe siècle aux années 1950, voici une petite sélection, chronologique, en images :

Paiement du loyer (Rosporden),plat festonné aux armes de Nantes, faïence, diam. 38 cm, au revers : voir photographie


Deux beaux plats Porquier-Beau, fin XIXe siècle, sont arrivés très récemment. Deux scènes bretonnes riches, peintes avec grande finesse, ornent les bassins. La qualité d'exécution et de conservation est au rendez-vous. Les rinceaux de l'aile sont parfaits, de même que les détails de ces décors. Au revers, on retrouve ce bel émail légèrement bleuté, typique des belles faïences PB.

Ces deux plats sont proposés à la vente à des prix doux...

Danse (Bannalec),plat festonné aux armes de Nantes, faïence, diam. 38 cm, au revers : voir photographie


Sautons le siècle pour nous retrouver dans l'entre-deux-guerres...

De la Manufacture HB, des années 1930, deux céramiques... un grès puis une faïence.

Un magnifique vase Odetta, modèle dû au très doué René Beauclair (1877-1960), est arrivé en fin de semaine dernière à la galerie. Ce superbe vase à la forme bien équilibrée, est orné d'un décor de fleurs stylisées aux accents furieusement art déco. La douceur de la palette des émaux de grand feu est une pleine réussite. C'est un modèle similaire qui ornait l'affiche de la première exposition du Musée de la Faïence de Quimper consacrée aux grès Odetta (en 1992).

René Beauclair, Vase pansu à base resserrée, grès, h. 29.5 cm, années 1930, dessous René Beauclair HB Quimper 973 1369 - Vase réservé -



Restons donc dans cette fascinante époque des années 1930, en compagnie de l'un des plus grands sculpteurs bretons de l'époque : René Quillivic (1879-1969).

René Quillivic, Jeune Bigouden, faïence, H. 50 cm, L. 20 cm, années 1930, en creux sur la terrasse Quillivic 1907, dessous HB Quimper Quillivic 733

Ce grand créateur, associé à la manufacture HB, a su traduire avec finesse les "types régionaux". Ici, c'est un jeune Bigouden qu'il nous propose dans cette grande faïence. Ce petit garçon, une main dans la poche de son pantalon, l'autre dans celle de sa veste, pieds nus et fièrement campé dans son costume noir rehaussé d'un plastron richement décoré, serait un jeune joueur de billes (cachées dans ses poches...). 

Ce petit joueur de billes était dans la même famille depuis les années 1930... Il est aujourd'hui disponible à l'adoption, prêt à réjouir de sa bonhommie et de sa juvénile fierté de chanceux amateurs de faïence de Quimper.

Mais continuons notre progression dans le temps...

Un très rare plat de Robert Micheau-Vernez (1907-1989) est disponible depuis peu à la galerie. 

Valseurs du pays bigouden / Grand plat décoratif, faïence, diam. 30 cm, années 1940, au bassin R. Micheau-Vernez, au revers Henriot Quimper
Ce magnifique plat, illustrant parfaitement cette notion de mouvement, chère à l'artiste, ne m'était connu, jusqu'à présent, qu'à travers un seul exemplaire, reproduit dans l'ouvrage Micheau-Vernez / L’œuvre de faïence (Groix éd. 2019). Ce nouvel exemplaire, qui se distingue par une bordure, au marli, très légèrement différente, a subi une petite restauration... qui n'enlève rien à sa beauté et préserve sa rareté.

Pour mémoire, la planche de ce plat a été réalisée à la Roche-sur-Yon le 23 mars 1938 et la pièce antérieurement connue créée à la faïencerie Henriot en novembre 1942.

De la même époque deux faïences de Jos Kervella (1915-1956), issues des fours de la manufacture HB, viennent également d'arriver... et se complètent.

La fête bretonne y est le sujet central.

Sonneurs, faïence, H. 31 cm, L. 20.5 cm, années 1940-1950, inscription visible HB Quimper Kervella - Œuvre vendue

D'une part, un groupe de deux sonneurs, le joueur de bombarde traditionnellement assis sur un tonneau, son comparse, au biniou, debout à ses côtés. 


La pièce bénéficie d'un biscuit de belle qualité, fin et bien anguleux. De petits défauts de cuisson sont à remarquer, ainsi que quelques petits éclats, mais cette faïence reste belle et accompagne opportunément un autre grand groupe de Jos Kervella, qui représente trois personnages rentrant du pardon (et, manifestement, en grande forme !).

Jos Kervella, Distro ar pardon, faïence, H. 41 cm, L. 37.5 cm, années 1940-1950

Bigoudens et Fouesnantaise cohabitent joyeusement dans ce retour de pardon fort enjoué ! On remarquera la grande dimension de cette faïence, qui en fait un groupe décoratif particulièrement important. En bordure apparaît le titrage de l’œuvre, à l'arrière, sur la terrasse, HB Quimper Kervella.


Enfin, terminons cette petite présentation par une belle et rare Vierge à l'Enfant, née du fécond talent de Pierre Toulhoat (1923-2014), à la manufacture Keraluc, au mitan des années 1950.

Pierre Toulhoat, Ste Anne [Vierge à l'Enfant], grès rehaussé d'or, H. 31.5 cm, diam. 10 cm, ca 1950-1958, au dos GK.luc dans un cartouche, VL à l'or et GNL en creux. Œuvre vendue

Cette Vierge à l'Enfant est une énigme... On sait que l'ont doit le modèle à Pierre Toulhoat. On sait que ce grès a été rehaussé d'or par Victor Lucas (1897-1958), qui laisse, au dos, ses initiales. On aime l'austérité du visage de la Vierge au modelé, toutefois, fort doux. Il s'agit là, si l'on se réfère aux informations données par Antoine Maigné dans son ouvrage Terres sacrées (éd. de la Reinette, 2009) d'un essai de dorure au feu sur grès. Mais deux énigmes demeurent : quelle est cette étrange marque en creux, au dos de la pièce, dans le biscuit GNL ? Et, plus étrange encore, pourquoi ce titrage Ste Anne pour une Vierge à l'Enfant ? On sait que Victor Lucas avait une conscience religieuse profonde et on l'imagine très mal commettre une telle étourderie. Ce titrage est donc, très probablement, un choix délibéré.

La céramique quimpéroise n'a, décidément, pas fini de nous surprendre !


Contact et renseignements :
  02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr

jeudi 10 novembre 2022

Des raretés... "Assiettes automobile" Henriot 1927

Quatre "assiettes automobile" viennent d'arriver à la galerie... des raretés éditées en 1927 !

Les amateurs de faïence de Quimper croisent, de loin en loin, de telles faïences au sujet desquelles nous ne savons, finalement, que très peu.


Résumons : 

L'origine de cette création est proche de celle des assiettes patriotiques réalisées, également à la manufacture Henriot, durant la Grande Guerre.
Maurice Tranchant - Celui qui crèvera n'est pas celui qu'on pense ! - Faïence - H. 3 cm ; diam. 24,5 cm - au revers assiettes automobile... voir illustration suivante - Assiette vendue


En effet, la manufacture est, en l’occurrence, associée à Jacques-Ernest Bulloz (1858-1942), déjà rencontré lors des commandes passées durant la guerre. De la même manière, les créateurs des dessins de ces assiettes semblent parfois également être des élèves des écoles d'art décoratif de Paris...
 
Les décors étaient probablement créés en région parisienne puis réalisés à la faïencerie Henriot, à la demande.
Touzet - La pompe improvisée - Faïence - H. 3 cm ; diam. 24,5 cm - au revers assiettes automobile... voir illustration suivante - Assiette vendue


Les patronymes de certains créateurs apparaissent à plusieurs reprises : Touzet, P. Mathonat, Suzanne Guimard, Maurice Tranchant... pour autant, il est impossible, dans l'état actuel des connaissances, de savoir combien de modèles et combien d'artistes sont associés à ces "éditions de la Crémaillère" (maison d'édition active dès l'entre-deux-guerres et ayant travaillé avec de nombreux créateurs).
Suzanne Guimard - Autres temps, autres mœurs - Faïence - H. 3 cm ; diam. 24,5 cm - au revers assiettes automobile... voir illustration suivante.


Donc, l'édition de ces rares assiettes est nimbée d'un voile de mystère. Des numéros apparaissent au dos, laissant penser à des numéros d'ordre dans le cadre d'une série. En ce sens, il faudrait les indications figurant au dos de la manière suivante :
- décor n°X - exemplaire de ce décor (par exemple ici, décor n°3 / 22ème assiette de ce décor). Mais il s'agit ici d'une hypothèse.

Mathonat - Ceux qui aiment à regarder le paysage - Faïence - H. 3 cm ; diam. 24,5 cm - au revers assiettes automobile... voir illustration suivante.

Peut-on associer ces assiettes à celles qui ont été créées à la même époque, et dans un style fort proche, pour les Prix Michelin ? 

Beaucoup d'énigmes mais, au final, de très belles créations parfaitement inscrites stylistiquement dans les années 1920. 
 

Contact et renseignements :
  02 98 90 18 22 - 06 61 79 40 69 - galerie@theallet.fr